Château de Fère,
Hôtel Restaurant 5 étoiles,
entre Paris et Reims aux portes de la Champagne
 

LES PRESTATIONS ET SERVICES DU CHÂTEAU DE FÈRE

  • Small Luxury Hotels et le Château de Fère :

 

Small Luxury Hotels a sélectionné 520 hôtels dans 80 pays, dont le Château de Fère en 1992.

Small Luxury Hotels est la marque leader des hôtels de luxe indépendants qui offrent une grande variété d'expériences inoubliables, soigneusement sélectionnés pour leur style, le service et la sophistication.

 

  • Les services et prestations de l'hôtel :

 

Nos 35 Chambres et Suites vous accueillent dans un décor alliant contemporain et cachet de l'ancien. Boiseries, parquets, poutres apparentes et pierres anciennes sont les éléments d’une décoration qui s’inscrit dans la lignée de la prestigieuse histoire des lieux.

 

En Cuisine, notre Chef et sa Brigade perpétuent l'exigence de qualité et d'excellence de la Gastronomie Française. Le restaurant, décoré de représentations des Fables de Jean de la Fontaine, se décline en trois salons privatifs. Sa terrasse offre une vue privilégiée sur le parc et les ruines du Château.

 

Design épuré et pierres apparentes, notre Hana Spa met à votre disposition bassin relaxant avec jets hydro-massants, sauna et hammam.

Deux cabines de soins, Solo et Duo vous permettront de découvrir les soins et rituels de notrecarte exclusive. 

 

Notre Salle Louis d'Orléans (55 m², à la lumière du jour) accueille vos réceptions et événements professionnels. Sa terrasse privative vous permettra d'organiser aux beaux jours apéritifs et pauses-cafés.

 

Nous privatisons également le Domaine à l'occasion de mariages ou de réceptions, de 40 à 150 personnes.

 

Les caves du Château de Fère, Hotel Restaurant Gastronomique et SPA, entre Reims et Paris. Photographie des caves du Château de Fère, Hotel Restaurant Gastronomique et SPA, Château situé entre Reims et Paris.

LES ACTIVITES PROPOSEES PAR L'HÔTEL

  • Piscine Extérieure, Court de Tennis,Badminton, Vélos :

Une piscine extérieure avec vue sur l'arrière du Château, est mise à la disposition de notre clientèle, ainsi qu'un court de tennis, badminton.

Les 70 hectares de forêt du Château et notre allée de Cerisiers sont un terrain idéal pour les promenades, courses à pied et randonnées. Le lac de Fère en Tardenois, à quelques pas de l'hôtel, vous assurera une promenade enchanteresse.

 

  • La visite des Ruines du Château de Fère :

Ce monument historique abrite des siècles d'Histoire. En traversant le pont suspendu de la Renaissance vous arriverez au cœur de cette ancienne forteresse du XIIIe siècle.

pont

l'histoire de l'hôtel
entre la famille d'Orléans, le connétable Anne de Montmorency et aujourd'hui

Le Château de Fère a été construit entre 1206 et 1260 comme château fort par Robert de Dreux, petit-fils de Louis VI, roi de France. On en sait peu si ce n’est qu’il appartint à la famille royale des Valois-Orléans-Angoulème de 1328 à 1528, lorsqu’il fut donné par Louise de Savoie, mère de François Ier, à Anne de Montmorency, gouverneur général de France et chancelier de six rois, de Louis XII à Charles IX.

Guerrier, diplomate, ministre, adepte des arts, Montmorency était l’homme le plus puissant de toute la France après le roi. Il possédait six cents propriétés féodales, cent trente châteaux et baronnies, quatre hôtels particuliers à Paris et de nombreux autres biens. Grâce à ses cinq fils et sept filles, tous mariés dans les plus hautes familles du pays, il a pu garder le doigt sur le pouls de la nation. Bâtisseur d’exquis châteaux à Chantilly et à Ecouen, il entreprend de créer à Fère-en-Tardenois un lieu de détente à la campagne et ordonna de construire sur les douves le pont monumental qui subsiste encore dans le jardin du château.

 

Le pont aurait été conçu par le célèbre Jean Bullant (Musée Carnavalet) architecte des demeures et tombeaux d’Henri II et de Catherine de Médicis.

Il repose sur cinq immenses arcades soutenues par des pilotis rectangulaires. Une double galerie, dont le deuxième étage est en partie démoli, s’élève au-dessus. Les embellissements de la galerie et du portique sont attribués à Jean Goujon, sculpteur et architecte réputé pour ses bas-reliefs et sa décoration du musée du Louvre.

 

Le château passera au fils du grand connétable Montmorency puis à son petit-fils Henri II, dont le complot pour renverser Richelieu lui fait perdre la tête à Toulouse en 1632, ainsi que la confiscation de Fère-enTardenois.

 

Louis XIII rendit le château à la fille d’Henri, Charlotte Montmorency (Henri IV l’avait autrefois si passionnément aimée qu’il faillit se battre contre le roi d’Espagne pour la récupérer lorsque, la nuit de ses noces, elle s’enfuit en Belgique avec son mari, le prince de Condé, afin d’éviter les avances du roi).

 

Le château fut finalement hérité par Philippe Egalité. Il était si soucieux de l’approbation des républicains qu’il ordonna de démolir partiellement son propre château de fere. La dégradation des crêtes Valois-Orléans-Angoulême et Montmorency à l’entrée du pont a été perpétrée avec son autorisation, mais l’inaccessibilité de ces mêmes côtes d’armes sur les piliers en contrebas nous permet aujourd’hui d’apprécier leur belle empreinte.

 

Pour poursuivre ses ambitions politiques, Philip a vendu le mobilier et les accessoires du château. Ceux qui restaient furent mis aux enchères publiques par ces créanciers en 1793.

 

En 1863, le château actuel, autrefois aile du château royal, a été restauré en Château Moderne. Transformé en hôtel en 1956, il offre aujorud’hui de nombreuses spécialités gastronomiques.

-

L'hôtel du Château de Fère en images